News

Photo Pascal Muller: Duel entre Couleur Respaix et HEC LausannePhoto Pascal Muller: Duel entre Couleur Respaix et HEC Lausanne

27.06.2017

Situation à quelques jours des vacances

Alors que la pause estivale approche, on fait un point sur le début de saison, passablement perturbé par la météo dans un premier temps, puis qui se déroule dans des conditions optimales depuis 1 mois

Dans le groupe féminin, ce n’est pas vraiment une surprise, Les Boucanières dominent avec le score parfait de 7 matchs et 21 points. Les filles de l’UEFA ne sont pas très loin avec leurs 5 points de retard. On signalera toutefois qu’elles ont marqué 3 buts de plus que Les Boucanières. On dira aussi pour être complet que l’UEFA est en nette progression par rapport aux deux dernières saisons. Alors qu’elles étaient toujours devancées par LUC Dorigny AF et Leman Black Swans, c’est elles qui sont devant pour le moment. On peut donc espérer, dans les prochaines saisons, une lutte à deux pour le titre. Alors que la saison est très compliquée pour l’EHL féminin (o points et déjà 4 forfaits), la lutte pour la 3e place va se jouer entre Leman Black Swans, CSPL Féminin et LUC Dorigny AF.

Dans le groupe A on a 3 équipes qui ont le score idéal de 4 matchs et 4 victoires. On retrouve des habitués, soit l’UEFA, Béthusy et EHL 1. Friends Connection, avec 6 points en 3 matchs, possède encore un espoir de revenir au sommet. La Banque Cler (anciennement Banque Coop) reste en bonne position avec certes 3 points mais en seulement 2 matchs. Pour les autres il faudra certainement se contenter du ventre mou du classement. Jeuncomm et Great Escape n’ont toujours pas débloquer leur compteur point !

Pas de score parfait dans le groupe B mais tout de même 4 équipes qui n’ont pas encore perdu. Tout d’abord les TL et Lausanne-Ours, respectivement 10 et 8 points, sont en haut du classement. Manoilles est au milieu avec ses 2 matchs et 4 points alors qu’avec ses deux matchs nuls, EHL 2 occupe la 9e place mais avec un bon espoir de remonter au classement si l’équipe commence à aligner quelques victoires. On signalera que Lapin-Vert s’est retiré du championnat.

Lokomotiv Lozanna, actuellement à la 2e place, est le leader virtuel avec ses 3 victoires en 3 matchs. Délices de Provence est pour le moment devant mais a déjà perdu 5 points. Il est sous la menace de Mottey (5m-9p) et surtout du Garage de l’Etoile (4m-9p). CAPBS, Nestlé 2, la Juventus Lausanne et les autres devront certainement se contenter de jouer pour une place au milieu de classement. Pour Sauce Galaxy et Beaulieu, la saison est mal emmanchée. Il faudra lutter pour éviter la relégation.

La lecture du classement est plus facile dans le groupe D car, à l’exception de Logitech, toutes les équipes ont joués 4 ou 5 matchs. Si l’on regarde le classement des points perdus, on constate que La Chapelle est le leader virtuel. Ils n’ont perdu que 3 points depuis le début de la saison. Mais évidemment que Emil Frey EF Crissier, Red Lions et Dynamo SLAF ne vont pas se laisser faire et la lutte pour le titre de champion dans ce groupe promet d’être passionnante. Il faudra probablement regarder vers le bas pour Hirslanden, Logitech et Dorigny, à moins d’une belle réaction et de quelques victoires d’ici la pause estivale et lors de la 2e phase du championnat.

Enfin dans le groupe E, on relèvera que Iberica s’est retiré et qu’il ne reste plus que 10 équipes. HEC Lausanne est déjà solidement installé en tête du groupe avec ses 10 points remportés en 4 matchs. CAFPA n’est certes pas loin mais a joué une fois de plus. De Couleur Respaix (3e avec 7 points) à United New Team (9e avec 5 points) tout reste à faire. On peut donc passer d’une place sur le podium à une position peu enviable en queue de classement en 2 matchs. UBS Lausanne n’a pour l’instant pas ce genre de problème avec ses 4 défaites en autant de matchs. Une réaction est attendue.

On signalera qu’avec la formule de championnat avec un seul tour, le hasard du calendrier peut vous faire rencontrer les meilleures équipes au début de saison et jouer des adversaires plus abordables lors de la deuxième phase du championnat en automne. Il ne faut donc pas perdre espoirs pour les équipes de bas de classement. Une « remontada » est toujours possible. Et l’effet inverse peut aussi se produire avec les équipes bien classée. Des adversaires plus huppés peuvent se retrouver en face en septembre ou octobre et relancer l’intérêt d’un groupe.

Un petit mot sur la Coupe pour terminer cet article. 3 équipes sont déjà qualifiées pour les demi-finales. En haut du tableau on retrouvera Béthusy et Dynamo SLAF qui lutteront pour obtenir une place en finale. Si Béthusy est un habitué, pour Dynamo SLAF il s’agirait d’une première. Béthusy ferait bien de se méfier de cette équipe qui a déjà marqué à 26 reprise lors des 3 premier tour. En bas du tableau, L’EHL 1 est déjà qualifié après un parcours sans histoire (35 buts marqués). Son adversaire sera connu le mardi 4 juillet prochain lors du match entre le double détenteur de la Coupe, UEFA, et le leader virtuel du groupe D, La Chapelle. Les demi-finales se joueront le 4 septembre alors que la finale débutera à 10h30 le samedi 30 septembre.

Pascal Muller

<<