News


09.06.2016

Pas top la météo

Les fortes précipitations de ces dernières semaines ont fortement perturbé la programmation des matchs. Et ce n'est pas fini préviennent les météorologues. Sur 180 rencontres, une cinquantaine ont déjà du être renvoyées à des jours meilleurs.

Les mois d'avril et mai ont été catastrophiques. Les pluies abondantes ont rendu quasiment impraticables les terrains du Chalet-à-Gobet. Il est vrai qu'à cette altitude (presque 900 mètres), les surfaces de jeu peinent à sécher et à résorber le surplus d'humidité.

Heureusement que la LRF a pu compter sur des terrains à Etoy (synthétique) ou à Nyon, voire à Dorigny qui ont moins souffert des intempéries.

Il ne reste plus qu'à espérer que les cieux de ce mois de juin soient plus cléments. Mais les météorologues ne sont guère optimistes.

Excepté la coupe, qui est prioritaire, les matchs de championnat devraient être refixés pour la rentrée après la pause estivale. Il est aussi possible que des rencontres prévues au Chalet-à-Gobet soient déplacées sur les bord du lac à Vidy.

Pour sa première saison, le responsable du calendrier, Fernando Blanco, ne s'attendait certainement pas à un tel casse tête et devoir reprogrammer autant de rencontres.

LRF

<<