News

20kmlausanne20kmlausanne

18.04.2014

Y'a pas l'feu au lac

La 34e édition des 20KM de Lausanne a tenu toutes ses promesses. Plus de coureurs que jamais ont déambulé sur les rives du Léman et dans les rues de la ville. De tout âge et de tout horizon. Année après année, les 20KM de Lausanne le rappellent : quand l’athlétisme se transforme en fête populaire, la joie est de mise ! La 34e édition a été un grand succès. Vivement la 35e, qui se déroulera sur deux jours les 23 et 24 avril 2016.

Le week-end de fête à Lausanne s’annonce sous les meilleurs auspices. Quelque 65'000 amateurs de course à pied sont attendus à Vidy, sans compter le public le long du parcours en ville. Samedi, place aux jeunes et aux courses pour le plaisir, sur 2 et 4 km ; dimanche à l’élite et aux populaires sur les 10 et 20 km. Les pelotons des épreuves phares seront emmenés par une petite dizaine de coureurs africains et de nombreuses vedettes régionales. Courses rapides et luttes acharnées en perspective.

Temesgen Daba et Helen Bekele de retour sur les 20 km

L’athlète qui a marqué l’édition de l’an passé en volant sur le bitume détrempé de Lausanne Temesgen Daba (ETH) sera de nouveau au départ cette année. Après son incroyable record du parcours de 59’51 – premier chrono sous l’heure aux 20KM –, tous les regards seront portés sur lui dès les premiers mètres. Il sera opposé à cinq autres Africains des hauts plateaux, dont son collègue d’entraînement Sisay Yazew Tola et les Ethiopiens habitués des podiums par chez nous Dadi Fikru, Fikru Guta et Kadi Nesero. Côté régional, ce sont le Québécois de Vevey François Leboeuf et le Valaisan Lucien Epiney qui ont les meilleures chances.

 Chez les femmes, bien qu’elle domine actuellement de la tête et des épaules le Tour du Chablais, la Valaisanne Laura Hrebec aura très fort à faire face à deux Ethiopiennes basées à Genève : d’abord Helen Bekele, deuxième l’an passé à Lausanne, qui a écrasé toutes les grandes courses helvétiques de l’automne et de l’hiver ; puis sa collègue d’entraînement Deribe Hallemu. Laurence Yerly, Monique Grossrieder, Theres Leboeuf, Sandra Annen-Lamard, Maya Chollet et Céline Monnard sont les autres Romandes à suivre.

Grosse lutte en perspective sur les 10 km

Sur le papier, c’est la dernière course masculine qui sera la plus serrée. Cinq hommes promettent de se mener la vie dure sur les 10 km : le triple vainqueur sur la distance, le Lausannois d’adoption Zouhair Oumoussa (FRA) cherchera à répondre aux assauts de l’Ethiopien Ketema Dagnachew, du tout frais champion du Portugal sur 10'000 m Bruno Albuquerque, du Marocain de Bâle Ahmed El Jaddar et du Kenyan Hirum Wandangi. Grosse tension et belles étincelles en perspective.

Côté féminin, les meilleures régionales et anciennes vainqueurs sur la distance Claudia Bernasconi et Magali Di Marco viseront à ne pas perdre trop de terrain sur la grande favorite éthiopienne Urge Diro, vainqueur du Semi-marathon de la Côte et deuxième du Lausanne Marathon l’automne dernier.

 Action soutenue

Cette année, les 20KM de Lausanne soutiennent les Ateliers Olbis de la Fondation des Oliviers, actifs depuis 40 ans dans la réinsertion professionnelle. Notamment pour faire connaître le projet de construction d’un nouveau site d’activités dans la zone artisanale du Rionzi.

JM

<<