News

Photo d'archive Pascal Muller: West Park (en bleu et noir) peut devenir champion du groupe APhoto d'archive Pascal Muller: West Park (en bleu et noir) peut devenir champion du groupe A

31.10.2014

Gros suspens dans le groupe A

Enea est assuré du titre de champion dans le groupe D alors que le suspens demeure dans les 3 autres groupes

Trois équipes peuvent encore prétendre remporter le titre du groupe A. West Park, le Bar des Boucaniers et l'UEFA. Hasard du calendrier, la fin de la saison dans le groupe A proposait deux matchs très important pour désigner le champion. Lundi passé 27 octobre, le Bar des Boucaniers, en tête avant ce match, disputait le dernier match de sa saison contre son dauphin. Une victoire était (pratiquement) impérative pour eux s’il voulait devenir champion. Malheureusement pour eux, West Park s’est imposé 5-1 et revenait à égalité au classement (31 points). Lundi prochain (3 novembre à 20h15 à Bussigny) le second match capital opposera West Park à UEFA, actuel 3e avec 5 points de retard mais deux matchs à disputer. West Park n’a besoin que d’un seul point pour assurer le titre. Une victoire de l’UEFA les mettraient à deux points du duo de tête et auraient un dernier match à jouer contre le CSPL. On peut imaginer que l’UEFA ne se ferait surprendre par le 12e du classement si un tel scénario devait se produire. Ils passeraient donc devant West Park et le Bar des Boucaniers pour 1 point. On précisera encore qu’en cas d’égalité l’UEFA devance West Park et le Bar des Boucaniers au classement du fair-play.

Suspens également dans le groupe B avec deux équipes qui peuvent encore prétendre au titre de champion. Tout d’abord Desesperados qui a déjà terminé sa saison et possède 31 points. Son second, Lausanne by Night, doit encore jouer contre Eagles (6 novembre à 20h15 au CSRV). Ayant 3 points de retard, une victoire est impérative. Mais il faudra encore que l’équipe ait une conduite irréprochable sur le terrain car ces deux équipes se suivent au classement du fair-play avec un écart minime. Lausanne by Night devance toutefois son adversaire pour le titre. Il a donc son destin en mains.

Dans le groupe C, Lapin-Vert est le mieux placé pour remporter le titre. Ils doivent assurer un point lors de leur dernier match contre Beaulieu (4 novembre à 20h15 au CSRV). Mais Philip Morris n’a pas dit son dernier mot. Avec 3 points de retard mais un classement du fair-play nettement plus favorable peut encore offrir le titre à ces derniers. Il faudra pour ça battre Mottey (3 novembre à 20h00 au CSRV) lors de son dernier match et ainsi mettre un peu de pression sur Lapin-Vert, qui ne pourra pas perdre s’il veut conserver sa première place.

Tout est dit dans le groupe D avec Enea qui remporte le titre de champion en ayant disputé 1 match de moins que ses adversaires principaux dans la lutte pour le haut du classement.

Pascal Muller

<<