News

L'Allemagne remporte le mondial 2014L'Allemagne remporte le mondial 2014

14.07.2014

La 20e édition de la Coupe du monde s’est achevée

Ce mondial au Brésil sous des airs de scandales, n’a pas plu à tout le monde. En effet, beaucoup d’incompréhension autour de son organisation, son coût et ses méthodes peu appréciables pour « faire de la place » aux supporters venus d’un peu partout dans le monde. Mais d'un point de vue purement sportif, c'est une grande réussite.

Après 64 matches, 171 buts (ce qui égale le mondial de 1998 en France) et de beaux matches, la grande messe du football connait son champion. L’Allemagne, premier pays européens à s’imposer dans une Coupe du monde sur le continent d’Amérique, a soulevé son quatrième trophée ! C’est d’ailleurs également la première équipe à remporter trois fois ce trophée, ce qui, selon la tradition, donne le droit à la Mannschaft de conserver le précieux sésame. Et à la FIFA de faire créer une nouvelle récompense en or. Mais aussi triste que bien des choses inexpliquées autour dans la grande institution du football, les copains de Sepp Blatter ont déjà annoncé que le trophée restera le même… Dommage.

Les Allemands, champions mal-aimés

Peut-être va-t-il falloir attendre 56 ans pour découvrir que les joueurs ont triché, comme leurs prédécesseurs de 1954 (tous dopés aux méthamphétamines), ou que le gardien était défoncé comme le portier allemand Harald Schumacher qui avait agressé Patrick Battistion en demi-finale de l’édition 1982) coïncidence folle, c’était à la même minute que la sortie très limite de Neuer sur Gonzalo Huiguain. Dans tous les cas, cette génération-là a démontré un football propre, tactiquement parfait ou presque et du spectacle. Avec un premier match largement remporté 4-0 face à une équipe du Portugal très peu inspirée et sévèrement punie par imbécillité de son défenseur « Pepe » (expulsé pour un geste déplacé sur Muller à la 37e) L’Allemagne à continuer d’imposer son rythme et son football. Face aux très bons Français, la Mannschaft a su prendre l’avantage très vite dans le quart de finale pour ensuite se montrer très solide défensivement avant de démontrer en demi-finale, pour si quelqu’un en doutait, leur puissance offensive, ridiculisant l’équipe hôte d’un historique 7-1. Les Brésiliens privés de Neymar (blessé) et de Thiago Silva (suspendu) ne sont pas prêts de s’en remettre.

 L’Argentine a le Pape, L’Allemagne a une équipe

Si certaines équipes semblaient totalement dépendantes d’un seul joueur ou d’un petit groupe, ce nouveau roi du monde est plaisant pour son collectif, une équipe qui respire l’amitié, la solidarité et une belle mixité des générations. Ce qui, de toute évidence est un énorme challenge que ni l’Espagne, l’Italie, la France ou le Brésil n’a réussi à relever. Un grand bravo au sélectionneur Joachim Löw, en place avec cette équipe depuis 2006 (adjoint de 2004 à 2006).

Une belle finale ouverte, avec des occasions de buts et finalement la délivrance pour les Allemands avec une perle signée Mario Götze (22 ans) dans les prolongations, un contrôle orienté de la poitrine et reprise de volée du gauche dans l’enchaînement. Tout simplement magnifique. De l’autre côté, on attendait beaucoup du successeur à Maradonna mais en finale, Lionel Messi a déçu, et sa récompense de meilleur joueur du tournoi n’a pas été comprise par tout le monde. Préféré à Thomas Muller et Arjen Robben, le capitaine argentin a peut-être séduit le jury pour sa volonté de ne jamais tomber ni simuler. Plus compréhensive, Manuel Neuer est élu meilleur gardien du tournoi, à 28 ans, le « libéro aux gants d’or » que 4 buts durant toute la compétition. Efficace sur sa ligne, il a démontré qu’on peut également compter sur lui à la relance et son placement parfois très loin de sa cage lui a permis d’intervenir avant les attaquants à plusieurs reprises.

Records et récompenses

Côté jeunes, le meilleur jeune joueur est Paul Pogba, ce Français de 21 ans est déjà un titulaire indiscutable en équipe de France. Déjà champion du monde avec les moins de 20 ans en 2013, le milieu de terrain avait été nommé meilleur joueur du tournoi. Cette fois, ce très probable futur ballon d’or, pourrait bien continuer de nous émerveiller par sa vista et sa technique.

Le meilleur buteur de ce mondial est Colombien, James Rodriguez, qui vient de fêter ses 23 ans, a inscrit 6 buts, il a marqué à tous les matches qu’il a disputé, dont un doublé face à l’Uruguay, il est l’auteur d’un des plus beaux de ce mondial.

Ronaldo dépassé par Klose, on parle là du vrai Ronaldo, « Il Fenomeno ! » l’attaquant brésilien aux multiples récompenses, qui a remporté deux coupes du monde (1994 et 2002) a vu son record de 15 buts être dépassé d’une réalisation par l’Allemand Miroslav Klose. À 36 ans, l’attaquant allemand peut prendre sa retraite avec la conscience du devoir accompli. Un titre de champion du monde et nouveau record de but dans l’histoire de la Coupe du monde. Il a trouvé les filets à deux reprises, et ses seize buts sont inscrits à l’intérieur de la surface, un vrai renard !

Le prochain grand rendez-vous international du football aura lieu en France, dans deux ans, à l’occasion de la 15e édition de la Coupe d’Europe. Début le 10 juin. D’ici là « Prost » !

JM

<<