News

Photo Pascal Muller: Killa Beez (jaune) lutte pour la promotion. Sauce Galaxy (vert) tentera de laisser Nespresso derrière euxPhoto Pascal Muller: Killa Beez (jaune) lutte pour la promotion. Sauce Galaxy (vert) tentera de laisser Nespresso derrière eux

11.07.2013

Une pluie de matchs renvoyés

La météo n'a pas aidé au bon déroulement de cette première phase de championnat qui s'est terminée il y a quelques jours

Il est certain que le responsable du calendrier de la LRF ne partira pas en vacances avec Dame Météo cette année. Le mauvais temps lui a en effet occasionné bien des tracas. Les fidèles téléspectateurs qui suivent le Tour de France sur la RTS connaissent bien le chiffre du jour, dévoilé par le consultant Richard Chassot, à 60 km de la fin de l'étape. Si le 5 est omniprésent cette année, du côté de la Ligue Romande c'est le 44 qui est à l'honneur. Par forcément dans le bon sens du terme puisque 44 matchs n'ont pas pu se disputer pour cause de terrains humides. Ces matchs seront rejoués lors des deux premières semaines du second tour. Une deuxième phase de compétition qui a d'ailleurs été avancée d'une semaine. La saison 2013 reprendra donc le 19 août.

Il est toujours très difficile d'établir une hiérarchie dans le championnat de la LRF car les équipes n'ont pas disputés le même nombre de matchs. Certains en ont joués plus du double que d'autres. Un groupe sort toutefois du lot. Il s'agit du B où toutes les équipes ont disputés 6 ou 7 matchs. Ce ne sera pas une surprise de constater que l'UEFA est en tête avec le maximum de points (21). Cette équipe, qui n'a perdu que 3 fois depuis son admission à la LRF en 2009 en 58 matchs et dont la dernière défaite en championnat remonte au 10 juin 2010 (0-5 contre Lausanne Centre), va certainement jouer dans le groupe A la saison prochaine. Bobst et The Great Escape n'ont pas encore abdiqué avec 6 points de retard.

Un groupe A qui ne voit pas une véritable hiérarchie se faire. Friends Connection domine avec 13 points (7m) mais EHL 1 peut passer devant (11 pts-5m). CSPL, Barons, Banque Coop, Béthusy et Chantemerle ne sont pas encore distancé. Seul le Bar des Boucaniers a du souci à se faire. Il est l'une des 4 équipes à n'avoir pas encore marqué le moindre points.

West Park semble bien parti dans le groupe C fort de ses 3 points d'avance et d'un match de plus à joué que les TL. EHL 2 et Philip Morris, toujours avec 0 point au compteur, lutteront pour éviter la relégation, le plus proche au classement ayant déjà 7 points d'avance (GDJ).

Lausanne by Night, invaincu cette saison, domine assez nettement et, sauf grosse baisse de régime à la reprise, devrait terminer le championnat en tête. Derrière toutes les équipes peuvent encore prétendre terminer 2e. Mottey, actuellement 8e, ne possède que 4 points de retard sur Lausanne-Ours et Nestlé 2.

Dans le groupe E, Desesperados est en tête avec 4 victoires en 4 matchs. Glion Institute suit avec 3 points de retard alors que Coupole est relégué à 5 points. Ces trois équipes ont joués 4 matchs. BCC, avec un match de moins et 6 points au compteur, peut passer au deuxième rang. La lutte pour éviter la culbute dans le groupe F occupera certainement ICF-Léman, Beaulieu et HEIG-VD.

Deux équipes dominent le groupe F. Grenade tout d'abord avec ses 15 points acquis en 5 matchs, soit le total parfait, et QoQa qui fait à peine moins bien avec 1 nul et 3 victoires. CAPBS, Juventus Lausanne et Phénix figurent dans le "ventre mou"  du classement. Enfin pour Derby Lausanne et Dorigny la saison ne se déroule certainement pas comme prévue et ces deux clubs sont en gros danger de relégation.

Terminons par le groupe des nouvelles équipes. C'est dit domine largement avec ses 5 victoires en 5 matchs. La promotion n'est pas encore en poche car Killa Beez-Bossons a certes 6 points de retard mais a aussi remporté tous ses matchs (3). United n'a pas encore dit son dernier mot. Ce n'est pas le cas pour "l'ancien" du groupe, Nespresso Suisse Team, qui n'arrive pas à décoller du fond du classement (o point).

Pascal Muller

<<